Jean-Louis SCHLEGEL

jlschlegelMonsieur Jean-Louis SCHLEGEL, sociologue des religions, membre de la revue « Esprit », interviendra le lundi 16 mars à 15 h 30, sur le thème « Athéisme, agnosticisme, indifférence religieuse : un défi pour la mission de l’Ecole catholique ».

Comme la foi, l’athéisme, l’agnosticisme et l’indifférence religieuse ont une histoire. Ils ne sont pas aujourd’hui ce qu’ils étaient hier, au XIX° et au XX° siècle et même il y a seulement cinquante ans. Ces mots n’ont pas le même sens ni la même importance respective dans la société industrielle et dans la société de consommation, et il se pourrait bien qu’à l’époque d’Internet leur sens ait encore changé. De surcroît, les changements ne sont pas linéaires : on ne va pas vers l’athéisme ou l’indifférence généralisée et la « fin de la religion » : c’est plus compliqué ! Mais cela ne signifie pas nécessairement que les choses soient « plus faciles » pour l’annonce de l’Evangile. Après une définition générale des mots, il importera donc de montrer l’évolution de la « non religion » à partir des années 1960-1970 jusqu’à notre époque, et donc aussi, en fin de compte, les changements du paysage religieux en général. Incontestablement, pour l’Eglise entière et l’Ecole catholique en particulier, ce sont de nouveaux défis à relever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *